Réalité locale et égalité des chances éducatives

Question n° 04212 adressée à M. le ministre de l’éducation nationale

Texte de la question : M. Michel Forissier attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale sur les orientations pour la rentrée scolaire de septembre 2018. Il souhaite rappeler que la réalité locale des territoires doit être prise en compte pour respecter les spécificités de chaque commune pour favoriser la réussite scolaire des élèves, notamment pour les collectivités avec des contraintes géographiques fortes, comme la région Auvergne-Rhône-Alpes. Le retour à la semaine de quatre jours dans certaines écoles primaires, la mise en place des conventions ruralité, le dédoublement des classes de CP et de CE1 dans les réseaux d’éducation prioritaire ( REP) et renforcés (Rep+), sont des mesures qui vont avoir des conséquences directes pour la rentrée 2018, notamment au regard du maintien des classes ou d’écoles. Ces décisions représentent un enjeu fort pour les territoires mais aussi pour l’égalité des chances éducatives. Il lui demande donc de bien vouloir lui confirmer qu’à la rentrée scolaire 2018, l’école primaire sera adaptée aux spécificités des territoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *