Sénat – 19 ème journée de l’apprentissage au Sénat

Comme chaque année, le Sénat et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat organisent les rencontrent sénatoriales de l’apprentissage. Cette année, les échanges entre sénateurs et apprentis ont porté notamment sur les effets de la loi Avenir professionnel pour les filières, dont j’ai été rapporteur pour la commission des affaires sociales.

La filière d’apprentissage est encore trop souvent choisie par défaut, pourtant, il s’agit du levier majeur pour enrayer le chômage des jeunes, avec une offre d’emplois qualifiés, l’apprentissage participe au renforcement économique des entreprises françaises.

En 2018, 318 000 contrats d’apprentissage ont été signés (295 000 en 2017). Au total, 437 000 jeunes sont en apprentissage.

En juillet dernier, le Parlement a voté la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel avec des réformes nécessaires comme l’élargissement à 30 ans de l’âge limite pour s’inscrire en apprentissage, le temps de travail des mineurs est passé de 35 à 10 heures par semaine, la rupture des contrats est facilité, une aide au permis de conduire de 500 euros pour les apprentis a été créée, les moins de 26 ans ne peuvent désormais être rémunérés en dessous du SMIC et la rémunération des 16 à 20 ans est augmentée de 30 euros net par mois.

J’ai eu le plaisir d’animer la troisième table ronde de la journée « saisir les opportunités de la réforme pour développer l’apprentissage »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *